Zones humides : Animation foncière

La plupart des parcelles des zones humides ciblées par le programme d’action du Conservatoire sont la propriété de personnes privées. Beaucoup sont l’objet d’une gestion inadaptée aux enjeux de gestion de la ressource en eau et de préservation du patrimoine naturel.

Dans la plupart des cas, seule leur acquisition offre les possibilités de pleinement mettre en œuvre les actions de restauration, gestion et entretien qui permettront d’atteindre les objectifs du Contrat Territorial Vienne Aval. C’est particulièrement le cas des parcelles rivulaires et des annexes hydrauliques, qui ont subi dans le passé des travaux hydrauliques (assèchements, déconnexion du lit mineur, rectifications,…) ou font l’objet d’un usage peu favorable pour la faune ou la flore (zones anthropisées, peupleraies,…).

Pour cette raison, le CREN s’est fixé pour objectif l’acquisition de 10 ha de berges et zones humides sur la durée du Contrat Territorial, afin d’y mener des travaux de restauration, gestion et entretien plus favorables et conformes aux objectifs du Contrat.