Archives pour la catégorie Actualités

Travaux d’aménagement sur le Thierzat

Par le Syndicat Mixte du Pays Montmorillonais.

Les travaux d’entretien et d’aménagement des cours d’eau menés par le SMPM dans le cadre du Contrat Territorial Vienne Aval (CTVA) signé avec l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne, se poursuivent sur le ruisseau de Thierzat. C’est un affluent de la Vienne qui coule sur les communes de Millac, l’Isle Jourdain et Moussac.

L’équipe des agents du chantier d’insertion du SMPM est actuelle- ment à pied d’œuvre pour abattre des arbres penchants ou élaguer les branches basses, et enlever certaines accumulations d’arbres et de branches (les embâcles). Les travaux de restauration de la végétation réalisés le long du cours d’eau, vont permettre :

  • de prévenir la chute d’arbres,
  • de développer le système racinaire des arbres favorable au maintien des berges,
  • de créer une  alternance  de zones d’ombre  et de lumière favorable à la biodiversité aquatique,
  • d’améliorer la circulation  de l’eau.

Ces travaux seront complétés par des actions complémentaires comme la mise en place de clôtures agricoles, l’aménagement d’abreuvoirs et l’équipement de buses ou de seuils pour favoriser la remontée des poissons sur les lieux de fraie.

Le 23 novembre dernier, Joël Faugeroux, président du SMPM, Gisèle    Jean    Vice-Présidente de la CCM en charge de l’En- vironnement, David Quiévreux responsable du pôle technique du SMPM, Arnaud Calendrier technicien de rivière, ainsi que des élus des communes traversées par le Thierzat, étaient sur place pour apprécier la qualité du travail effectué par les équipes et échanger sur la qualité de l’eau et la nécessité de poursuivre les actions.

Télécharger l’article : travaux_thierzat_SMPM.pdf

Ces travaux sont réalisés avec le concours financier de l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne, de l’Europe (Fonds Européens FEDER), de l’Etat, du Conseil Régional Aquitaine-Poitou-Charentes-Limousin, du Conseil Départemental de la Vienne, de la Communauté de Communes du Montmorillonnais et de la Fédération de Pêche de la Vienne.

Renseignements SMPM : 05 49 91 07 53

Les agriculteurs de Chauvigny conviés à une réunion le 19 décembre

Les actions agricoles du Contrat Territorial seront présentées aux agriculteurs des zones prioritaires de Chauvigny lundi 19 décembre à la salle de fêtes de la mairie de Chauvigny.

Tous les agriculteurs de Chauvigny faisant partie de la zone prioritaire sont conviés et pourront profiter de la présence des différents acteurs agricoles pour initier ou concrétiser des projets sur leurs exploitations.

Ainsi, AgroBio Poitou-Charentes, le CIVAM, la Chambre d’Agriculture, Terrena, la LPO et Prom’Haies seront présents et proposeront aux agriculteurs de réaliser des diagnostics d’exploitation, d’être accompagnés techniquement sur des changements de pratique, de participer à des journées de formation, de planter des haies, de restaurer des mares etc…

Pour plus de précisions, contactez l’animateur agricole du Contrat Territorial Vienne Aval :

Philippe Huguet :   05 49 85 87 87   //   06 70 88 80 32

carto_ctva_zp_chauvigny_2016

Le Mois de la Bio – une réunion d’information à Chauvigny le 9 novembre

visuel-reu-chauvigny-0911-agrobio-site-ctva_001

Dans le cadre du Contrat Territorial Vienne Aval et du Mois de la Bio, la LPO Vienne et Agrobio Poitou-Charentes invitent les agriculteurs à une réunion d’information à la Mairie de Chauvigny la journée du 9 novembre, de 9h30 à 12h.

Le coupon-réponse pour valider votre participation et la plaquette d’information complète est téléchargeable ici.

 

visuel-reu-chauvigny-0911-agrobio-site-ctva_002

Balade nature au bord de l’eau

Dans le cadre du contrat territorial Vienne Aval, partez à la découverte des zones humides de la Vienne : de remarquables paysages, une riche biodiversité… Venez-vous immerger dans ces paysages somptueux mais aussi fragiles, qui vous révéleront leurs multiples rôles.

Vienne Nature, dans le cadre du Contrat Territorial Vienne Aval créé par l’Agence de l’eau Loire Bretagne et coordonné par le Syndicat de Rivière Vienne et affluents, organise des sorties nature à destination de tous au sein du département de la Vienne.

Celles-ci ont pour objectif de faire découvrir au plus grand nombre les zones humides du département : paysages, biodiversité (faune et flore), rôles et sensibilité de ces milieux… afin de mieux les connaître pour mieux les protéger.


 

Ces sorties gratuites, au nombre de 5 en 2016, auront lieu :

  • Le vendredi 15 avril 2016 à 17h30, rendez-vous devant l’église de Saint-Gervais-les-trois-clochers
  • Le mercredi 18 mai 2016 à 14h30, rendez-vous devant l’église de Vouneuil-sur-Vienne
  • Le dimanche 19 juin 2016 à 10h, rendez-vous devant l’église de Persac
  • Le samedi 2 juillet 2016 à 14h, rendez-vous devant le kiosque de la place du marché de Chauvigny
  • Le mardi 19 juillet 2016 à 18h, rendez-vous devant l’église d’Antran

 

Pour tous renseignements et inscriptions, contactez Vienne Nature au :  05 49 88 99 04 – vienne.nature@wanadoo.fr

Plus d’infos sur : http://www.vienne-nature.asso.fr/ctva-animation.html

Inondations : validation de la stratégie locale de gestion du risque inondation du secteur de Châtellerault

Le secteur de Châtellerault concentre des enjeux humains et économiques exposés au risque d’inondation. Il constitue un pôle urbain important situé dans la plaine d’inondation de la Vienne. C’est pourquoi les communes de Châtellerault, Availles-en-Châtellerault, Bonneuil-Matours, Cenon-sur-Vienne, Naintré et Vouneuil-sur-Vienne ont été identifiées comme Territoire à Risque important pour les Inondations (TRI) par arrêté préfectoral du 26 novembre 2012. Ces communes font partie des 122 TRI identifiés en France. Depuis 2014, l’EPTB Vienne anime, avec le concours de l’Etat, l’élaboration d’une Stratégie Locale de Gestion des Risques d’Inondation (SLGRI) dont l’objectif est d’identifier les mesures à mettre en œuvre pour réduire efficacement l’impact des inondations au regard des enjeux du territoire. Le périmètre de cette stratégie intègre les communes du TRI sus-visées ainsi que Bellefonds, la Chapelle Moulière, Bonnes, Chauvigny et Valdivienne.

Cette stratégie élaborée en concertation avec les acteurs concernés (collectivités, associations, acteurs socio-économique, chambres consulaires) a été validée à l’unanimité par le comité de pilotage le 04 mars 2016. Elle s’articule autour de 3 enjeux principaux :

  • La connaissance et la sensibilisation aux phénomènes d’inondation ;
  • La sauvegarde des populations exposées ;
  • La réduction du coût des dommages et la résilience des territoires.

La mise en œuvre opérationnelle de cette stratégie sera ensuite définie dans un Programme d’Action de Prévention des Inondations (PAPI). Ce programme piloté par l’EPTB Vienne a pour but de prévenir et réduire les risques d’inondation sur le secteur de Châtellerault. Les actions seront portées par les opérateurs du territoire tels que les collectivités, associations, gestionnaires de réseaux…

Afin de recenser les projets répondant aux objectifs de la stratégie, l’EPTB Vienne a lancé un appel à projets qui se déroule du 30 mars au 30 juin 2016. Les projets retenus constitueront le PAPI.

En savoir plus sur la gestion des inondations.

Le désherbage mécanique : allons-nous suivre la trace des bretons ?

Pour la seconde fois, une dizaine de céréaliers et éleveurs du territoire de Vienne Aval se sont retrouvés à Châtellerault le lundi 4 avril 2016 pour échanger sur les pratiques de désherbage en grandes cultures économes en intrants. Après une séance sur la reconnaissance des adventices le 17 mars, les participants sont rentrés dans le vif du sujet en abordant le thème du désherbage mécanique, une technique pour concilier propreté des parcelles et préservation de la qualité de l’eau sur la zone du Contrat de Territoire Vienne Aval. Les résistances accrues des mauvaises herbes aux désherbants expliquent que de plus en plus d’agriculteurs en conventionnel se tournent vers ces solutions, mais encore faut-il se procurer le matériel adéquat et se former sur ces pratiques (seuils d’intervention, réglages des outils, vitesse).

Les participants ont pu découvrir l’action portée en Bretagne par Agrobio 35, qui accompagne depuis plus de 10 ans 600 agriculteurs conventionnels sur 15 bassins versants. Une comparaison chez les agriculteurs a montré des coûts équivalents pour des programmes de désherbage chimique, alterné mécanique-chimique, et tout mécanique. Mais le principal pas à franchir n’est peut être pas économique, l’agriculteur doit accepter de secouer un peu ses cultures le temps d’un passage d’outil, pour leur bien : « La herse étrille ça fait peur, tu te dis je vais tout casser, mais finalement non ! ».

Prochaine étape le 25 mai en parcelle de maïs : devenez autonomes sur les seuils d’intervention en désherbage grâce à une méthode simple de comptage des adventices présentes. Les nouveaux à la formation seront les bienvenus.


Contact pour participer la formation gratuite : Maria, CIVAM 86 – civam86.maria@gmail.com – 06 42 07 72 88


 

Gérer les adventices en systèmes céréaliers, les formations démarrent !

Depuis le jeudi 17 mars 2016, une dizaine d’agriculteurs ont commencé le cycle de formations « Gérer les adventices en système céréaliers autonomes économes », organisé par le CIVAM du Châtelleraudais. Il est encore temps pour vous de les rejoindre aux prochaines sessions, gratuites et ouvertes à tous, dans le cadre du Contrat Territorial Vienne Aval (CTVA). Le prochain RDV est le 4 avril sur le thème Alterner désherbage chimique et mécanique sur maïs et connaître les seuils d’intervention. Dans le cadre de ses interventions sur les bassins versants, Gaetan Johan d’Agrobio 35 nous apprendra à utiliser un outil d’aide à la décision pour savoir quand déclencher un désherbage sur maïs (chimique/mécanique). Une visite du matériel de désherbage mécanique chez des exploitants est aussi programmée.

Jeudi dernier, c’est avec Jean Pierre Scherer (MFR Chauvigny) que les premiers inscrits ont pu reconnaître les adventices lors d’un tour de plaine et mener une véritable enquête sur ces parcelles. En effet, en utilisant la bio-indication, chaque « mauvaise herbe » repérée donne un indice sur la problématique d’une parcelle (carences, hydromorphie, compaction, blocages minéraux, etc..). Savoir reconnaitre ces adventices et expliquer les raisons de leur présence est le premier pas pour ensuite mieux les gérer, avec des techniques qui s’inscrivent dans une amélioration de la qualité de l’eau sur le bassin de la Vienne.


En tout, 4 sessions sont prévues entre mars et décembre 2016 pour les agriculteurs, sur 2 jours et 2 demi-journées à Châtellerault, avec des intervenants et des thèmes différents:

17 Mars (matinée) 9H-13h
Reconnaitre les adventices en parcelle pour mieux les maîtriser et s’initier à la bio-indication, J-P Scherer, IREO Chauvigny


4 avril 9H30 – 17 h30
Alterner désherbage chimique et mécanique sur maïs et connaître les seuils d’intervention avec l’outil d’aide à la décision Opti maïs. avec Gaetan Johan, Agrobio 35


25 mai (matinée) -9H – 13 h
Prise en main de l’outil Opti maïs en parcelle avec Céline Vromandt, animatrice CIVAM du Haut Bocage


Décembre (date à venir)
Bilan de campagne 2016 et approche globale de la gestion des adventices à l’échelle système de culture, avec Bertrand Omon, Conseiller CA de l’Eure

Aux termes de ces 4 rendez-vous, chaque agriculteur sera en capacité de reconnaître les adventices présentes dans ses parcelles, d’intervenir en conséquence et en autonomie. Contactez dès maintenant l’animatrice du Civam pour rejoindre la prochaine session !

Inscriptions/renseignements :
Maria Brykalski, animatrice au CIVAM 86.
civam86.maria@gmail.com
06 42 07 72 88
05 49 00 76 11

logo_vivea_aelb

Bilan de l’année 2015

logo_SyRVA_optLe Syndicat Rivière Vienne et Affluents (SyRVA), est un syndicat de rivière regroupant 24 communes.

Sur les communes adhérentes, il a pour mission d’organiser et de coordonner une gestion de l’eau à l’échelle du bassin versant qui privilégie l’intérêt général et la préservation des milieux aquatiques.

En 2015, le syndicat a travaillé principalement sur trois axes
– sur la gestion des jussies sur la Vienne et un de ses affluents, le Rin.
– l’élaboration de la DIG (déclaration d’Intérêt Générale) procédure longue et complexe préalable aux travaux sur le domaine public et privé pour restaurer la rivière avec des fonds publics.
– sur des opérations de gestion et de suivis de la ripisylve réalisés sur certaines îles de la Vienne (Île Cognet, Roche Hennequin, Moulin des Dames…) par le biais des agents du syndicat.

Des chantiers jeunes ont également été organisés sur Chauvigny et Vouneuil sur Vienne, pour informer sensibiliser un public d’adolescents à l’importance de la qualité d’eau et au bon fonctionnement de la rivière.

De plus, en complément de ces actions, une journée de formation à destination des élus du territoire du SyRVA a été organisée pour permettre d’échanger et de comprendre les techniques d’aménagement des rivières (hydromorphologie).

Vous pouvez contacter les techniciens rivières du syndicat aux coordonnées suivantes : BONNARD Coralie et IOTTI Loïc  au 05 49 85 20 09